Michel Combarnous

Michel Combarnous
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président du conseil d'administration
Institut national d'études démographiques
-
Jacques Doublet (d)
Pierre-Patrick Kaltenbach
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
(à 77 ans)
PessacVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Michel André CombarnousVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
FrançaiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Autres informations
Membre de
Académie des sciences
Académie des technologiesVoir et modifier les données sur Wikidata

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Michel Combarnous, né le à Alger et mort le à Pessac[1],[2], est un professeur émérite des universités et académicien français, dans le domaine de la mécanique.

Biographie

Michel Combarnous est né le à Alger et mort le .

Ancien élève de l'École Polytechnique (promotion 1960)[3], il a été élève de l'École nationale supérieure du pétrole et des moteurs en 1965, puis a obtenu un doctorat ès sciences physiques de l'université Paris VI en 1970, sous la direction du professeur Edmond Brun[4].

Il a commencé sa carrière[5] en menant des recherches à l'Institut français du pétrole de 1964 à 1975, puis a enseigné à l'université de Bordeaux I à partir de 1972.

Il a été le président de cette université de 1996 à 2001.

Activités de recherche

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références de qualité et vérifiables (comment faire ?) ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Michel Combarnous était spécialiste des écoulements et transferts en milieux poreux, notamment ceux rencontrés en génie pétrolier.

Il a également abordé les problèmes liés à l'énergétique et l'environnement à l'échelle de la planète.

Il a fondé le Laboratoire de thermique et mécanique des fluides (LEPT-ENSAM), devenu depuis sa fusion avec le MASTER-ENSCPB, le Laboratoire inter-établissements TREFLE (TRansferts Écoulements FLuides Énergétique) CNRS/ENSAM/Université de Bordeaux/ENSCPB, depuis partie intégrante de l'Institut de Mécanique et d'Ingénierie de Bordeaux (I2M, UMR CNRS/UB/Bordeaux INP/Arts et Métiers ParisTech/INRA.

Il a été président de l'Association française de mécanique (AFM) jusqu'en 2007.

Il devint correspondant de l'Académie des sciences française[6] en 1978 et fit partie des membres fondateurs de l'Académie des technologies en 2000.

Il a été membre du conseil supérieur de la recherche et de la technologie[7].

Décorations

Il a été élevé au rang d'officier de la Légion d'honneur en 2002[6].

Il a été élevé au rang d'officier de l'Ordre du mérite en 1991[7].

Il a été élevé au rang de commandeur de l'Ordre des Palmes académiques en 2010.

Notes

  1. « Hommage à Michel Combarnous, président honoraire de l'université Bordeaux 1 », sur u-bordeaux.fr, (consulté le )
  2. Lieux de naissance et décès trouvés dans la base MatchId des fichiers de décès en ligne du Ministère de l'Intérieur avec les données INSEE (consultation 5 janvier 2020)
  3. Annuaire des anciens élèves et diplômés de l'École Polytechnique (disponible en ligne)
  4. Michel Combarnous et Edmond Brun (dir.), Convection naturelle et convection mixte en milieu poreux (Thèse de sciences physiques), Université Paris VI, , 113 p. (SUDOC 004669061)
  5. « C.V. de Michel Combarnous », sur academie-sciences.fr, (consulté le )
  6. a et b « Décret du 12 juillet 2002 portant promotion et nomination », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le )
  7. a et b « Ordre national du mérite », Journal officiel de la République française. Lois et décrets,‎ , p. 6415 (ISSN 0373-0425, lire en ligne)
  • icône décorative Portail des technologies
  • icône décorative Portail de l’éducation